Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".


Et voilà qu’on apprend qu’il n’était pas seul en cause et qu’ils avaient été un paquet à vendre des paquets. L'Autorité des Marchés Financiers, sorte de gendarme de la Bourse, a lâché le mot : dans cette affaire d’Airbus, il y a bien eu délits d’initiés. On parle ainsi de 1200 personnes à s’être débarrassées au bon moment de ces titres brûlants, ce qui, permettez-moi, rend le délit d’initiés finalement assez populaire. Mais enfin, on s’est concentrés sur une vingtaine d’entre elles : ça donne 10 millions de titres et une plus-value globale de 90 millions d’euros. On ajoute que l’Etat lui-même était au courant et que donc, Français, Allemands, actionnaires principaux, ministère des Finances, tout le monde aurait anticipé. Tout le monde sauf l’idée européenne et les 10.000 emplois menacés par le plan de restructuration qui s’en est suivi car à cette farce il fallait bien des dindons.
Je me souviens, vous aussi peut-être, d’un temps où lors des concours radiophoniques, l’animateur ne manquait pas de préciser que « les membres du personnel de la RTB et leur famille » ne pouvaient évidemment pas participer au jeu. Il y a des questions idiotes comme cela que l’on se pose un matin d’octobre mais l’on se demande s’il ne serait pas plus simple que les patrons d’une société, par exemple, ne puissent jamais acquérir que des actions d’une autre société. Je dis ça, moi, c’est juste pour faire tourner l’économie plutôt que de la préempter. Vous allez me dire, de quoi vous vous mêlez, vous, dans le petit commerce de proximité ? Vous avez raison. Ce qu’on peut être épicier, un jeudi matin. Allez, bonne journée Nathalie, et puis bonne chance.