Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.


Ecouter la chronique du jour.

Lundi. Paris, 18ème arrondissement. Un élu des Verts qui participait à une manifestation pour la construction de logements sociaux sur un chantier d'un immeuble de standing est grièvement blessé par un Rottweiler qu'un agent de sécurité a, semble-t-il, lâché délibérément après lui avoir enlevé la muselière et sa laisse.
Voilà.
Et si vous avez bien vu l'enchaînement, on est passé de l'accident à la préméditation. Ou si l'on veut du hasard à la nécessité. Et c'est ainsi. Quand un couteau sort, un autre couteau sort, puis un autre et encore un autre. Quand un cimetière est profané, il y en a un deuxième, un troisième, etc... Et cela n'a rien à voir avec une présumée loi des séries mais tout, si vous voulez mon avis, avec la terrible tentation de l'imitation. Contre cette tentation-là, évidemment, il n'est pas de législation qui tienne. Personne n'interdira jamais la bêtise par décret. Regardez, vous vous souvenez d'octobre 2006 et des émeutes des banlieues, tout prenait feu partout, voitures et autobus ? Et à Marseille, justement, ce bus incendié où une jeune femme faillit mourir brûlée et qui survit défigurée ? On le sait aujourd'hui, les jeunes incendiaires n'avaient aucune sorte d'opinion ou de revendication. Simplement, ils voulaient faire comme à Paris. « A Paris, ils brûlent et ils passent à la télé. Ici, on brûle et on ne passe pas à la télé". Passer à la télé… C'est peut-être bien cela finalement : il y a trop de gens décidément qui voudraient être l'homme qui mord le chien. Allez, bonne journée Sophie et puis bonne chance.