Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2007
   


 
 

:

En ce jour du lundi 10 septembre 2007, C’est à Rouen que l’évêque Cauchon qui instruisait le procès de Jeanne d’Arc, la petite Jeanne de France, lui demanda si elle se pensait en état de grâce. A quoi Jeanne répondit : " Si je n'y suis pas, que Dieu m'y mette ; si j'y suis, que Dieu m'y garde ». C’était bien Jeanne, ça. Une bergère qui avait toute la rhétorique. Elle avait compris la dialectique avant tout le monde et Freud devant elle n’aurait pas choisi un divan mais un prie-Dieu.
Je vous parle de Jeanne, parce que la semaine dernière, je vous parlais d’Alexandre Adler et de son éditorial dans le Figaro à propos de la crise belge, un édito dont on pouvait déduire à peu de frais à peu près ceci : que d’un nous étions déjà Français, et que de deux, nous allions bientôt le devenir.
En fin de semaine dernière, un autre journal d’outre-Quiévrain, un hebdo cette fois, le Nouvel Observateur, tirait conclusion de quelques interviews bien frappées — celle de Jean-Marie Dedecker, de Marie-Rose Morel du Vlaams Belang ou de José Happart— que notre destinée était dans la séparation et que Sire, non, il n’y aurait plus de Belges. (…)