Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour.


La réalité, c'est que la société flamande, cette petite Bavière maritime, est en proie à un dynamisme économique et social remarquable, ayant réussi sa mutation linguistique, et dispose d'une population exactement équivalente à celles du Danemark ou de la Norvège. (…)
Mais voilà, les Wallons et les Bruxellois n'auront aucune envie de former un État croupion symétrique. Comme chacun devrait le savoir, c'est le 14 Juillet que l'on fête à Liège, c'est à Paris que l'on a sacré Michaux, Marguerite Yourcenar, Simenon et même le prix Nobel de littérature belge, Maurice Maeterlinck, qui jugeait sa langue natale flamande impropre à la littérature. En se choisissant une non-capitale à Namur, en intitulant sa représentation à Paris « communauté française » et non « communauté francophone », nos compatriotes d'outre-Quiévrain nous ont déjà tout dit. Comme Helmut Kohl en 1990, Nicolas Sarkozy a donc toutes les chances de devoir gouverner une France plus grande. (…)
Ainsi voyez-vous, au Figaro, les choses sont claires : nous ne sommes pas seulement déjà séparés, nous sommes également devenus Français, ce qui n’est pas une surprise puisque nous l’étions déjà en vérité. D’ailleurs, demandez-le à Gaz de France-Suez …
A raison qui vient de loin, dit-on. Et l’on verra bien dans les mois qui viennent à quelle distance exactement est Paris de Bruxelles et si le destin qui nous est dessiné par cet expert est un cheval ou bien un chameau. A moins évidemment que ce ne soit un chalumeau, vous savez bien, Sophie, ce dromaludaire à deux bosses. Un truc bien belge, quoi… Bonne journée, Sophie, et bonne chance.