Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Lien vers le site de la RTBF, pour écouter la chronique du jour.


La provocation, l’offense, la rue qui brûle l’Union Jack…, on se dirait revenu 18 ans en arrière ou alors, plus récemment, il y a deux ans, lors de l’affaire des caricatures danoises. Il y a quelques années, Salman Rushdie fut fait docteur honoris causa de l’Université de Liège et l’on ne se souvient pas que cela ait suscité quelque tohu-bohu que ce soit. Et non plus d’ailleurs quand la France le fit Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres. Et non plus, encore, quand il reçut le prix littéraire de l’Union européenne. On dit cela, on ne dit rien. Mais on ne peut pas s’empêcher de penser que les indignations religieuses ont aussi leurs moments politiques. Et l’on se dit qu’il faudrait bien aussi un moment politique pour Ashraf Ahmad Jouma, ce médecin palestinien qui connaîtra bientôt le verdict de la Cour suprême lybienne dans ce qu’on appelle « l’affaire des infirmières bulgares ». Ces six-là, les 5 infirmières et le médecin sont également condamnés à mort. Ils sauront en juillet quel sort sera fait à leur ultime recours. Ashraf Ahmad Jouma vient d’obtenir la nationalité bulgare. De sorte, dit-on à Sofia, que ses droits soient désormais égaux à ceux de ses sœurs d’infortune. Où l’on voit que des pays anoblissent, que d’autres naturalisent et l’on salue ici l‘idée qu’ils se font de l’honneur. Mais l’on se dit aussi qu’il faudra vraiment beaucoup de noblesse pour en arriver à seulement un peu de droit.