Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2007
   


 
 

:



En ce jour du mardi 5 juin 2007,
Pas de chance pour Monsieur Grzebski. Monsieur Grzebski est ce cheminot polonais revenu au monde après 19 années de coma. Le voilà de retour juste au moment où la guerre froide reprend. Ah, depuis 1988, il aura tout raté, Monsieur Grzebski. Le rideau de fer découpé en morceaux, le mur de Berlin mis en pièces, la mort du Pacte de Varsovie, Lech Walesa président, la reconnaissance de la frontière Oder-Neisse, l’entrée de la Pologne dans l’Union européenne. Il vient même juste de louper de peu Boris Eltsine. Je suis pourtant convaincu qu’ils se seraient beaucoup plu. Monsieur Grezbski se dit surpris par toutes les nouveautés qu’il voit : des magasins achalandés, de la viande à profusion, des gens qui se promènent avec un téléphone portable et qui donnent de leurs nouvelles à tout le monde. Il n’en revient pas, Monsieur Grezbski, qui vient d’un monde où c’était les murs qui avaient des oreilles et où le silence était d’or. Mais ce qui va le surprendre tout à fait, Monsieur Grezbski, c’est que, si ça continue, les dispositifs anti-missiles installés sur le sol polonais, ils regarderont l’Union sovié…, pardon la Russie. Vous savez bien, il s’agit de ce dispositif que les Etats-Unis comptent placer en Pologne et en République tchèque dès 2011. (...)