Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2007
   


 
 

:



En ce jour du jeudi 10 mai 2007,
J’ai toujours beaucoup aimé les bières d’Irlande et il y a dans le Donegal des rivières qui coulent noires et mousseuses comme la Guinness. Je le sais, je les ai bues. J’aime aussi beaucoup aussi JP Donleavy, cet écrivain que les Irlandais appellent leur homme de gingembre, du nom d’un de ses livres, mais ils s’en méfient tout de même un peu : c’est un Irlandais qui revient d’Amérique et, seul avant, Kennedy avait fait ça, mais il avait juste bu un coup dans un pub de Galway avant de repartir. J’aime aussi beaucoup Brendan Behan qui savait faire le coup de poing et qui connaissait l’IRA et la prison, mais qui savait surtout écrire comme personne. Et on ne rit pas d’un homme qui eut comme oraison funèbre cette simple phrase : « Trop jeune pour mourir, mais beaucoup trop saoul pour vivre ». J’aime beaucoup aussi Sean O’Casey parce qu’il trouvait que l’Irlande était un endroit merveilleux d’où recevoir des lettres. J’aimais aussi Bono avant qu’il ne mette son argent en Hollande et qu’il soit décoré par la reine d’Angleterre. J’aime aussi beaucoup James Joyce parce qu’il permet de faire des ballades épatantes dans Dublin. (...)