Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Lien vers le site de la RTBF, pour écouter la chronique du jour.



Du temps qu’il était directeur de la lutte antisida, Randall Tobias était régulièrement mis en cause pour avoir basé sa politique de prévention sur l’abstinence sexuelle plutôt que le port du préservatif. Mon tout est une fable moderne. Ou plutôt une épopée. L’épopée moderne des chevaliers blancs. Ceux qui voulant pourfendre la corruption et le vice sont pris la main dans le panier de linge sale. Ceux qui sachant si bien faire le distinguo entre le bien et le mal savent aussi très bien de quel côté leur tartine est beurrée. Le bien et le mal. C’est ce que disait Nicolas Sarkozy dimanche à Bercy. Il disait : « Les héritiers de Mai 68 ont imposé l’idée qu’il n’y avait aucune différence entre le bien et le mal, le vrai et le faux, le laid et le beau ». Il disait : « L’héritage de mai 68 a introduit le cynisme dans la société et dans la politique ». Il disait « Voyez comment le culte de l’argent roi, comment les dérives du capitalisme financier ont été portées par les valeurs de mai 68 ». Ajoutant pour finir : « Voyez comment la contestation de tous les repères éthiques a contribué à affaiblir la morale du capitalisme, comment elle a préparé le terrain au capitalisme sans scrupule des parachutes dorés ». Le parachute doré de Noël Forgeard comme héritage de mai 68 ! Qu’on lui demande aujourd’hui de rembourser… Le discours d’un chevalier blanc, on l’aura compris, il faut le lire à l’envers. C’est ce qui n’est pas dit qu’il faut entendre. Je vous avais promis Sophie, de chercher ce qu’était le contraire d’un parachute doré. Hé bien, je crois que j’ai trouvé. C’est la blague du chevalier blanc qui repeint son plafond. Le contraire d’un parachute doré, c’est : « Tiens-toi au pinceau, je retire l’échelle ».