Lautresite, le jour, les billets du mois d'avril 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Lien vers le site de la RTBF, pour écouter la chronique du jour.



On accuse d’ailleurs Noël Forgeard, voyant le désastre arriver de s’être débarrassé de ses actions, commettant ainsi un délit d’initiés, car il n’y avait pas qu’un gros porteur dans l’affaire mais au moins deux, le A380 et Noël Forgeard. En foi de quoi, une fois le PDG évincé, l’addition de ces impérities donne, d’un côté 10.000 emplois menacés et de l’autre, 8 millions 500 d’indemnités. Le salaire moyen chez Airbus étant de 2700€ par mois, il n’est pas difficile de calculer qu’avec ses millions, Noël Forgeard empoche l’équivalent de 250 années de salaire moyen, ce qui, au regard, d’une vie humaine, elle aussi moyenne, fait montre d’une ambition de démiurge, pour dire le moins. On sait que ces parachutes dorés étaient dus, à l’origine, à l’extrême fragilité de la situation de PDG, car dans l’entreprise, c’est comme dans le football, le licenciement dépend des résultats. Le parachute doré était au PDG ce que le chômage est à l’ouvrier. Aujourd’hui, ces parachutes ne sont plus la conséquence d’un licenciement mais, si l’on peut dire, son incitant. On a vu ainsi des gens quitter leur poste volontairement et empocher un pactole connu d’avance. C’est drôle, on dirait qu’aujourd’hui, chacun n’a rien de plus urgent que de profiter de l’instant présent pour se prémunir du futur, comme si on en avait peur. Car aussi, comment comprendre les militaires britanniques retenus en Iran et n’ayant rien de plus pressé à leur libération que de monnayer leurs interviews ? Et cet autre idiot, ce touriste français, perdu dans la jungle, dont le sauvetage a coûté 100.000 euros et qui vend son témoignage à 1000 euros de l’heure ? Ah, c’est peut dire qu’on se paie sur la bête. On prête à André Malraux cette phrase : « Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ». André, reviens, ils sont devenus fous.