Lautresite, le jour, les billets de mars 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Lien vers le site de la RTBF, pour écouter la chronique du jour.



Si on a bien compris, ces illégaux ayant commis des délits auraient été condamnés à de la prison ferme.
Si on a bien compris, ces illégaux condamnés à de la prison ferme auraient purgé leur peine dans divers établissements du pays.
Si on a bien compris, ces illégaux ayant purgé leur peine, auraient été transférés à Vottem dans l’attente d’une prochaine expulsion.
Donc, si on a bien compris, ce sont des prisonniers libérés qui se sont évadés de Vottem.
Je ne sais pas si, effectivement, j’ai tout pigé à l’histoire. Il se peut même certainement que quelque chose m’ait échappé, si j’ose dire. Car pourquoi enfermerait-on des gens qui sortent de prison ? Et, surtout, pourquoi les enfermerait-on parmi des gens qui sont enfermés parce qu’ils n’ont pas commis de délits ? Car, vous le savez comme moi : dans les centres fermés, il y a des hommes, des femmes et des enfants, il y a des familles, des gens comme vous et moi. C’est même à cela qu’on reconnaît un centre fermé, c’est qu’on y met des familles et des hommes et des femmes et des enfants. Vous conviendrez comme moi que ce ne sont pas là des endroits où enfermer des prisonniers libérés ! Je vous regarde, Sophie, et je lis dans vos yeux une certaine inquiétude. Vous vous dites que ce matin, il y a quelqu’un qui ne va pas bien et vous vous demandez si c’est moi ou bien le ministre de l’Intérieur. Je vous laisse avec votre interrogation, Sophie, et je vous dis à demain. Et souvenez-vous que la vie est belle !