Lautresite, le jour, les billets de mars 2007
   


 
 

:



En ce jour du jeudi 8 mars 2007,
L’ouverture des archives, c’est un peu comme si l’histoire passait chez le notaire. Regardons donc de quoi nous avons hérité. Ouh ! Il y a environ 40 millions de pages, c’est un long testament ! Et aussi six bâtiments où l’abriter, c’est un testament qui prend de la place ! C’est normal, ce testament est aussi une stèle. Ces archives renferment en effet le nom de 17 millions et demi de personnes. On a attendu soixante ans pour les ouvrir au public. Jusque-là, elles servaient surtout à rechercher et identifier des gens disparus ou déplacés pendant la deuxième guerre. (...)