Lautresite, le jour, les billets de mars 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Lien vers le site de la RTBF, pour écouter la chronique du jour.



Et nous aurions bien envie aujourd’hui de nous porter aux côtés du soldat américain Agustin Aguyo qui est devenu militaire parce qu’il voulait devenir médecin, pour aider les gens et faire quelque chose de bien dans la vie. C’est ça, les gens pauvres. Ils n’ont pas d’argent pour payer leurs études, alors ils s’engagent pour quelque temps dans l’armée, pour toucher quelques sous et prendre quelques cours. C’est comme ça qu’Agustin Aguyo est devenu infirmier. C’est bien infirmier, c’est un premier pas. Après, on peut rêver d’être chirurgien ou pédiatre ou cardiologue. Quand on devient soldat pour devenir médecin, on ne s’attend pas à ce qu’il y ait la guerre. Alors, quand l’armée des Etats-Unis a envahi l’Irak et qu’Agustin Aguyo a appris que les infirmiers aussi devaient tuer, il a fait une chose insensée, il n’a pas chargé son fusil. Toute l’année qu’il a passée à patrouiller en Irak, il n’a jamais engagé une balle dans le canon de son arme. Parce qu’il avait peur. Il avait peur de tuer quelqu’un… Alors, à son retour de mission, cet homme pacifique a demandé le statut d’objecteur de conscience. C’est à ce moment-là que l’armée a décidé de le renvoyer pour une deuxième année en Irak. Et c’est à ce moment-là aussi que le soldat n’a pas rejoint son régiment. Il a attendu quelques jours et s’est constitué prisonnier. Il aurait pu fuir. Mais Agustin Aguyo voulait rester loyal envers le pays qui l’avait accueilli. C’est pourquoi il s’est livré. Son procès devrait se terminer aujourd’hui. Il se tient pas si loin d’ici, à Würzburg, car l’accusé était caserné en Allemagne. Il risque sept ans de prison. Alors aujourd’hui, on va beaucoup penser à lui. On va croiser les doigts pour que le jugement lui soit clément. Car on tient beaucoup à la tête du soldat Aguyo. Parce que, dans la tête du soldat Aguyo, la guerre d’Irak n’a vraiment pas eu lieu.