Lautresite, le jour, les billets de mars 2007
   


 
 

:



En ce jour du jeudi 1er mars 2007,
Nous sommes le premier mars. Et si nous savons que nous sommes le premier mars, c’est parce que nous avons su compter jusqu’à 28 en février comme nous saurons le faire aussi en mars pour arriver à 31. C’est important le calcul. Car si les temps sont incertains, que le climat change et qu’on n’est plus sûr du tout des dictons des calendriers, les chiffres restent comme des vigies sur l’océan du doute car, il n’y a rien à faire, le 21 mars mènera toujours au 22 mars. Pensez-y bien, Sophie, parce que voilà une des rares certitudes qui nous restent. On devrait donc se confondre en gratitude tous les jours pour ceux qui nous ont donné les nombres et les chiffres, l’addition et la soustraction, le calcul et l’arithmétique. Encore faudrait-il savoir à qui nous devons de savoir compter ? Nous croyions jusque-là que, tout comme les religions du livre, la mathématique venait du Moyen-Orient. (...)