Lautresite, le jour, les billets de février 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Lien vers le site de la RTBF, pour écouter la chronique du jour.



Total ? Des bénéfices records en 2006. 12 milliards et demi d’euros. Et puis le naufrage de l’Erika, l’explosion de l’usine AZF, les relations avec la junte birmane, les parachutes en or, on dirait que chez Total, on aime quand même beaucoup tout ce qui est sale. Et nous qui finissons par ne plus rien comprendre à ce pétrole que l’on dit cher et qui finit par payer les petits actionnaires. Taxer Total, dit Ségolène Royal. Et lui faire payer aussi les plages et les poissons et les canards. Pour que Total ne vienne plus jamais chez nous par hasard.
Le tribunal pénal ? Nous parlons de celui de La Haye, celui qui s’occupe des guerres ex-yougoslaves, et de Carla del Ponte qui désespérait ces jours-ci de débusquer jamais les criminels de guerre Mladic et Karadzic. Cela fait 4206 jours que l’on feint ici et là de chasser le général Mladic. De Karadzic, on ne parle même plus. Récemment, un ami serbe voulant venir à Bruxelles a mis quatre mois à obtenir son visa belge. Voilà comment nous sommes : aux criminels nous accordons 4206 jours de liberté, mais aux démocrates nous prônons la patience devant nos ambassades.
Et Maurice Papon ? comment va Maurice Papon, ce prétendu grabataire et véridique collaborateur, un vrai garçon docile, libéré de prison en 2002 pour raison de santé parce que, disait-on, le pronostic vital était engagé ? Cela fait aujourd’hui 1611 jours qu’il est libre et vivant. La bonne nouvelle ? Maurice Papon est enfin rentré à l’hôpital. On lui fait un pace-maker tout neuf. Un peace maker lui aurait été plus utile, du temps où il envoyait dans les wagons plombés « les enfants aussi » et où sa police balançait, des ponts de la Seine, les cadavres algériens des manifestations de Charonne. Voilà, c’est comme ça que se termine une semaine dans la vie des hommes. Mais je vous jure, ça ira mieux demain. Et puis mardi, c’est carnaval.