Lautresite, le jour, les billets de février 2007
   


 
 

:



En ce jour du jeudi 8 février 2007,
Je vous promets, Nathalie, de trouver demain quelque chose qui fasse rire. Parce qu’il y a des jours, on se demande s’il est vraiment nécessaire d’écrire sa chronique. Et il y a des matins, on se demande s’il faut vraiment la lire. Parce que si à écrire, les mots sont difficiles, les mots qui tuent les morts, qui tuent une deuxième fois les morts, sont encore plus difficiles à lire que les autres. Prenez Filippo Raciti, ce policier de Catane, tué vendredi dans des émeutes d’après football. Qu’en dit Antonio Matarrese, président de la Ligue des clubs professionnels italiens ? Il dit : «Les morts font malheureusement partie de ce très grand mouvement qu'est le football et que les forces de l'ordre ne réussissent toujours pas à contrôler. Le football ne doit jamais s'arrêter. (...)