Lautresite, les billets hebdos de fin 2006
   


 
 

:



En ce jour du lundi 27 novembre 2006.
A Monsieur Patrick Dewael, rue de la loi, n°2, 1000 Bruxelles. Monsieur le ministre des Centres fermés, je suis inquiet pour vous. Je me fais du souci. Je me demande comment vont vos enfants. Je vous assure que j’espère qu’ils se portent bien, que leurs études sont fructueuses et que tout va pour le mieux à la maison.
Je vous demande cela parce que, voyez-vous, aujourd’hui, je pense à d’autres enfants. Ceux que l’on trouve, par exemple, dans les centres fermés, où il n’est pas rare de voir débarquer des familles avec des poussettes ou bien des landaus. Je veux dire, Monsieur le ministre des Centres fermés, que là non plus, on n’a pas oublié les petits. Aujourd’hui que nous parlons, sur cette antenne, de bassins d’enseignement, je vous demande, Monsieur le ministre des Centres fermés, si vous croyez vraiment qu’il s’agit là d’un environnement éducationnel que vous choisiriez pour votre famille… vous qui, vous vous en souviendrez, aviez fait, lors de l’affaire Erdal, un retour éclair de vos vacances au ski et n’étiez pas resté fort longtemps, prétextant que vous ne pouviez pas laisser vos enfants seuls dans cette Autriche inconnue où vous les aviez abandonnés.
(...)