Lautresite, les billets hebdos de fin 2006
   


 
 

:



En ce jour du lundi 25 septembre 2006.
Dans l’Atlantique, entre l’Europe et l’Afrique, il y a, d’un côté, les cayucos et, de l’autre, les cargos. Les cayucos transportent du Sénégal jusqu’aux Canaries, des cargaisons d’hommes noirs. Ces embarcations de fortune peuvent contenir plus de cent personnes. Combien en-a-t-il fallu, de cayucos, pour débarquer, à Fuertenventura ou à Ténérife, 26.000 immigrants depuis janvier dernier ? Si on ne connaît pas les noms des cayucos. On connaît celui des cargos. Par exemple, celui-là, le Probo Koala dont parlait ici même Pierre Delrock vendredi dernier. On sait toute l’histoire maintenant ou à peu près. Ces déversements, à Abidjan, de centaines de tonnes de déchets, ces quartiers désertés, ces gens malades, ces gens morts, ce bateau grec, cet affrêteur néerlandais qui s’en lave les mains et ces volontaires qui nettoient. (...)