Lautresite, les billets hebdos de fin 2006
   


 
 

:



En ce jour du lundi 11 septembre 2006.
Le Viking, c’est ainsi que s’appelle le café, rue de la station, à Bourg Léopold, que tient Tamara van Aelst, cette jeune femme inculpée et impliquée dans la branche belge de Blood and Honour, démantelée lors de l’opération policière de la semaine dernière. On voit, sur la devanture, un portait immense d’un guerrier casqué et barbu, quelque chose de très laid. C’est donc là que les skinheads de la région allaient boire, on l’imagine, des bières brunes, et écouter cette musique qu’on appelle même plus du hard rock mais du trash métal et dont certains des groupes phares portent les noms évocateurs de Anthrax, Destruction, Guillotine, Ritual Carnage ou encore, eh oui, Viking. Le recyclage de l’histoire aux mauvaises fins d’une interprétation sectaire ne date pas d’hier. Les Celtes, les cathares, par exemple, ont fait farine au moulin du nazisme. (...)