Lautresite, le jour, les billets de juin 2006
   


 
 











# Lors d’interventions faites durant le week-end de la Pentecôte,Ségolène Royal a estimé que la loi sur les 35 heures a "constitué une formidable avancée sociale" et a "créé 350.000 emplois mais, "ce qui est évident, c'est que, pour les salariés situés au bas de l'échelle sociale et les moins qualifiés, les 35 heures n'ont pas été correctement appliquées".


Ségolène Royal est une femme de mesures. Elle voudrait l’armée chez les jeunes a-t-elle dit au terme d’un autre week-end prolongé. Elle voudrait maintenant revenir sur ces jours de RTT, sortes d’hommage permanent au Front populaire et à la société du spectacle, autres jours de chômage social où riches et pauvres sont inégaux devant le passage du temps car l’emploi est une chose et le temps en est une autre, il n’y a pas d’égalité devant la vacuité, certains l’encombrent quand d’autres l’aspirent. Ségolène Royal se place ainsi quelque part sur la carte de France, un point encore non identifié, on ne sait trop à qui la comparer dans l’Histoire, sinon peut-être à cela justement : à quelque chose de précisément régalien, d’un franc-parler en tout cas qui se la joue sans réserve, et l’on se dit qu’en cas d’élection, il se peut bien l’État ce soit elle et l’on ne sait trop bien quoi faire, dés lors, de l’autre petit marquis d’extraction européenne centrale, car où le placer celui-là quand l’herbe lui fauche le pied et qu’il a le moulin sans la farine ? On avait cru que le temps des vacances serait fatal à Ségolène. Quand l’on voit cependant ce qu’elle fait de ses lundis fériés, chômés ou pas, on n’a plus d’inquiétudes. Cet été risque encore d’être chaud.

NB. Depuis la publication de son mandat d’arrêt par le TPIY, il y a aujourd’hui 3966 jours que Ratko Mladic est libre et vivant.