lautresite, les billets quotidiens du mois de mai 2006
   


 
 

:



En ce jour du mardi 30 mai 2006
. Allons-nous devoir apprendre à distinguer la distinction ? Usuellement, la distinction est affaire ou bien de différence ou bien d’élégance : on distingue entre deux choses; l’on connaît quelqu’un de distingué. Ces derniers temps, il semble bien que la confusion soit totale et qu’il faille désormais enseigner à faire le distinguo entre ce qui ferait distinction et ce qui le serait. Revenons par exemple aux affaires de Charleroi. Et prenons Jean-Pierre De Clerck, au hasard. Il est impliqué dans un de ces multiples scandales qui enfument la ville ces jours-ci et est inculpé pour des malversations présumées dans son cabinet d’avocats. L’homme est aussi député provincial et avait été désigné pour mener la liste PS lors des prochaines élections d’octobre. Jean-Pierre De Clerck qui est d’accord de ne pas se représenter aux prochaines élections n’entend pas pour autant démissionner dès aujourd’hui de son mandat. Normal, dit Jean-Claude Van Cauwenberghe, président local du PS : il est impliqué dans une affaire d’ordre professionnel et non pas politique. Pas normal dit Elio di Rupo, président global du PS, qui l’appelle à prendre ses responsabilités. On aura compris que l’un appelle à la distinction de la différence quand l’autre fait valoir la distinction de l’élégance. (...)