lautresite, les billets quotidiens du mois de mai 2006
   


 
 

:

En ce jour du mercredi 17 mai 2006. C’est aujourd’hui la journée de lutte contre l’homophobie et, lorsque nous l’avions appris, nous avions lu “homophonie” et nous trouvions à la fois touchant et étrange que des gens engagent des croisades contre des mots dont le seul tort est de prêter aisément leur assonance à l’allitération et, à vrai dire, nous ne comprenions pas trop pourquoi on voulait s’en prendre à tout ce qui était mer ou à tout ce qui était ver, nous trouvions cela à vrai dire assez sot, et nous étions déjà prêt à réciter le “Notre Paire” avec Robert Desnos — Donnez nous, aux joues réduites, notre pain quotidien. Part, donnez-nous, de nos œufs foncés comme nous part donnons à ceux qui nous ont offensés —, mais non, vérification faite, cette lecture était affaire de strabisme, nous avions déchiffré de travers et voilà, nous avions confondu le poétique et le sociologique, c’est ce qui arrive aux gens pas trop regardants. Voici donc une nouvelle journée mondialisée, elle est réservée H 24 au respect de la différence et nous sommes appelés par des slogans — “Sale hétéro” clament les affichettes — à cesser toute forme de discrimination et de stigmatisation, on ne compte plus aujourd’hui les gens qui partent en guerre contre les discriminations et contre les stigmatisations, chacun est le discriminé et le stigmatisé de l’autre, mais qui est l’autre alors sinon un autre discriminé et un autre stigmatisé, les affinités sont électives et les indignations sélectives et on se demande avec tout cela comment on parvient encore à “faire société”. (...)