lautresite, les billets quotidiens du mois de mai 2006
   


 
 

:




En ce jour du vendredi 12 mai 2006
. Nous regardions, avant-hier, les images de la manifestation des voisins et des proches de Madison, petit fille tuée d’Eyguières, et nous avons vu les pancartes et les slogans comme nous avions déjà entendu Jean-Marie Le Pen et nous avons tout su de la loi du tallion, de l’œil pour l’œil et de la peine de mort. Nous en étions à nous demander ce qui faisait exactement la différence entre les douleurs belge et française et pourquoi ici — lorsqu’un cercueil d’enfant vient occuper nos horizons — l’on se tait en marchant pour faire taire sa colère et pourquoi là-bas le silence en marche parle très vite la langue de l’extrême droite. On en était là lorsqu’un skinhead anversois décida tout seul, hier, de rétablir la peine de mort pour les étrangers et les enfants blancs accompagnant les jeunes femmes noires. Il est recommandé d’être prudent et de mettre des guillemets partout et du conditionnel autour parce que, depuis le soupçon injustement lancé sur les Marocains lors du meurtre de Joe Van Holsbeeck, le Parquet lui-même utilise la périphrase (...)