lautresite, les billets quotidiens du mois de mai 2006
   


 
 

:

En ce jour du mercredi 10 mai 2006. Aujourd’hui, on va céder longuement la parole. Olivier Py, metteur en scène, auteur et comédien installé au Centre Dramatique National d’Orléans — et qui monta en 1999, on s’en souvient, “Requiem pour Srebrenica” — avait prévenu qu’il rédigerait une réponse à la pétition pour Peter Handke rédigée par Ann Weber et signée par Elfriede Jelinek, Patrick Modiano ou Emir Kusturica et à laquelle nous faisions écho ici même. Voici donc ce texte — qu’il est, par ailleurs, fort intéressant de comparer sématiquement avec le contenu de la pétition favorable à Peter Handke — que nous avons, pour notre part, déjà signé.
« C'est par un article du Nouvel Observateur rédigé par Ruth Valentini que nous avons appris la présence de Peter Handke à l'enterrement de Slobodan Milosevic. L'importance symbolique de l'événement et le prestige du poète obligeaient la presse à traiter l'information. Nul ne s'est véritablement étonné de voir l'auteur autrichien dans le cortège funèbre de l'ancien dictateur accusé de crime contre l'humanité. Les positions de Peter Handke n'ont jamais été floues à ce sujet, sa défense du nationalisme serbe n'a pas été qu'un propos isolé de son œuvre. Il y a consacré plusieurs livres, notamment « Un voyage hivernal vers le Danube, la Save, la Morava et la Drina » (Gallimard) qui portait en sous-titre « Justice pour la Serbie », un très grand nombre d'interviews, ainsi que des prises de parole incessantes qui font de lui un héraut de la cause milosevicienne. (...)