lautresite, les billets quotidiens du mois de mai 2006
   


 
 

:





En ce jour du vendredi 5 mai 2006.
Nos bons professeurs, pour nous expliquer ce que c’était que l’objectivité et la subjectivité, nous parlaient de “la peur des Romains”. La peur des Romains. On voit ici le gouffre qui s’ouvre sous les pieds du jeune impétrant. Parce que, en vérité, dans cette petite phrase, est-ce que ce sont les Romains qui ont peur ou bien les Romains qui font peur ? Nous étions, devant cette phrase, aussi hésitants et irrésolus que nous le sommes aujourd’hui devant les résultats de la récente enquête de l’émission “Quand les jeunes s’en mêlent”. Cette enquête nous dit, en effet, que les jeunes se vivent comme un groupe à risque. Qu’est-ce que ça veut dire, un groupe à risque ? On comprend que, là aussi, nous sommes dans le double sens et l’ambiguïté. Car, est-ce que ce sont les jeunes qui ont peur ou les jeunes qui font peur ? Hé bien, les deux. Les jeunes considèrent qu’ils sont en même temps en danger et un danger. (...)