lautresite, les billets quotidiens du mois d'avril 2006
   


 
 

:



En ce jour du mercredi 26 avril 2006
. Comment n’y avais-je pas pensé ? Un envoyé spécial en Pologne d’une radio commerciale annonce ce matin que le meurtrier présumé de Joe Van Holsbeeck serait “Polonais d’origine tzigane”. On va pouvoir, dans les bistrots, à l’heure de l’apéro, réarmer ses fusils. Cette histoire de “non stigmatisation” (et ces excuses présentées par le Parquet à la “communauté musulmane”) aura tenu vingt-quatre heures, disons. Comme nous le disions hier, la main passe. La société entière des bronzés, plus ou moins bronzés, presque pas bronzés mais quand même, finira par être passée au scanner. Après l’Arabe et le Rom, cependant, qui peut-il encore y avoir ? Le juif ? En attendant, nous suivons dans la presse la confrontation des préfets, celui de l’école de Joe, celui de l’école du comparse dont le prénom nous reste aujourd’hui inconnu. Ce jeune Polonais — en séjour illégal mais scolarisé, et cette scolarisation des illégaux est l’un des honneurs de la Communauté française de Belgique — serait donc un élève n’ayant posé aucun problème depuis son arrivée et pour lequel le dernier conseil de classe avait remis un avis positif dans une école dont l’un des métiers était, par ailleurs, de former de futurs stewards pour les transports en commun. (...)