Les billets quotidiens de lautresite, mars 2006
   


 
 










# Le mardi 28 mars, la journée de grèves et manifestations anti CPE rassemblait entre 1 et 3 millions de personnes, selon les sources et les comptages. Le même soir, France 2 diffusait la deuxième partie du “Grand Charles”, téléfilm réalisé par Bernard Stora.



Et tandis que l’on attendait donc l’image de Villepin, une déclaration dans une cour à colonnades ou une intervention dans un bureau capitonné, on eut celle inversée de Charles, du temps où la France parlait encore, parce que là, Dominique, avec sa flexibilité sociale et sa rigidité politique, il continuait de produire “toujours plus du même” et si on tourne un jour un téléfilm là-dessus, il aura le même rôle que Jacques Soustelle ou Pierre Pflimlin, quelqu’un passé à côté de son moment, que l’on moquera gentiment cinquante années plus tard, un sherpa dévalé de la montagne, un fou accroché à son pinceau, enfin bref, l’on observe déjà les premiers signes de la monomanie, il est clair que, demain, le menton se fera militaire et si l’on aperçoit bien que le doigt déjà cherche la couture, l’on ne voit pas que le bateau trouve de la voilure. Ce sentiment que l’on a de clapoter et de caboter, n’est-ce pas. Alors, patiemment, nous attendons que la semaine se retire. Nous aurons bientôt un autre président qui devra bien se poser devant un micro et nous faire le compte de ce qu’il aura compris. Mais bon, on sait déjà que 2006 ne renversera pas 1958 ou 1940 et que, depuis qu’on a la couleur, ce ne sont plus les mots qui rentrent dans l’histoire.