Les billets quotidiens de lautresite, mars 2006
   


 
 

:




En ce jour du lundi 27 mars 2006
. Ce matin au réveil la publicité radiophonique nous apprend à “prendre des risques en toute sécurité”. Cette hystérie antonymique nous fait nous lever la tête lourde : la voilà déjà pleine de toutes les fureurs du monde et l’on dirait bien qu’elle nous sera ce matin parfaitement inutile. On ne sait pas quoi faire, à vrai dire, de ces sociétés d’assurance qui stationnent dès potron-minet sur notre paillasson. Mais bon, elles sonnent, elles insistent et nous réveillent. Nous finissons par leur ouvrir et les laisser entrer. Et nous voilà embobinés et rassérénés, prêts à aller au monde munis de cette chose, de cet indispensable viatique: le risque en toute sécurité. Allons donc gaiement, partons conquérir notre journée ! Il ne peut rien nous arriver : notre contrat nous préserve désormais des échelles et des chats et nous n’avons pas oublié hier de régler notre montre. Ah, nous voilà prêts, parés, préparés : à nous 27 mars, deux mots ! Patatras. Pourquoi faut-il donc que ce lundi ait une tête d’apocalypse ? En radio toujours, Eric Laurent annonce ce matin que nous n’en n’avons plus pour longtemps. Il parle du pétrole. Il cite des dates. Il dit 2010. (...)