Les billets quotidiens de lautresite, mars 2006
   


 
 

:


En ce jour du mercredi 22 mars 2006.
On nous demande : mais qu’est-ce que c’est exactement ce Fuse (Fonds utile pour les solidarités européennes) dont vous parliez avant-hier, ce n’est pas clair et c’est pour quoi faire et où vont les contributions, pas à la Commission tout de même, etc, etc… Bon. On résume, on reprend, on s’explique. Le Fuse sera constitué de versements volontaires, minimes et mensuels provenant de citoyens européens et sera géré par des citoyens européens. Son objectif ? Impulser et de renforcer des projets et des politiques menant à une Europe largement recitoyennisée et repolitisée. Le cahier des charges de ce Fonds sera imaginé dans des “espaces délibératifs” thématiques envisageant tous les domaines de compétence européens (le premier s’ouvrira à Nantes en juin prochain) où chacun pourra argumenter ses propositions concrètes, tenables et rapidement réalisables. L’ensemble de ce travail et de cette démarche sera dès lors restitué aux habitants de l’Union qui feront le choix ou non de contribuer au Fuse qui mettra en œuvre les dites propositions concrètes. À ce point d’explication, il nous faut préciser que ce Fonds, géré en dehors des instances de l’Union, a cependant aussi vocation à travailler avec elles : s’il s’agit évidemment d’inventer des politiques, il est aussi question de renforcer des projets existants. (...)