Lautresite, le jour, 23 septembre 03



Sam Moktar :
Laisse, il remonte son pantalon.

Ben Miloud :
Tu vas le faire, ce que je t’ai dit, tu vas le faire. Et je l’encule tant qu’il est chaud ce sale Boche.

Sam Moktar :
Laisse tomber. Tu es complément maboule !

Ben Miloud :
Je fais juste mon travail !

Sam Moktar :
Et les accords de Genève, il y a des règles Miloud.

Ben Miloud :
Ici c’est la jungle et Genève, je sais même pas où c’est. Et j’en ai rien à… L’Allemand ! L’Allemand il a disparu…Mon Allemand. (Insultes en arabe) Cours maintenant. Ou je raconte à tout le monde et ce sera le conseil de guerre. Plus vite Moktar, il faut le rattraper. Salopard, il est vieux, mais il court vite….

Sam Moktar :
Le paysage défile à toute vitesse, je sais plus où on est. Où sont les nôtres. Miloud trébuche, je le rattrape. Mais c’est moi qui perds l’équilibre. Je termine ma chute sur un énorme cailloux. Mon genoux explose .

Ben Miloud :
C’est pas le moment. Je vais l’abattre comme un lapin, le Boche.