Lautresite, le jour, 22 septembre 03
       

L'office des étrangers considère que les enfants de David sont "de nationalité burkinabè", alors que la loi est très claire: leur père étant belge, ses deux filles mineures sont belges de droit, sans aucune formalité. Ou alors, d'autres dispositions contredisent la loi… Mais peut-on croire une chose pareille?

Il semble bien, de l'avis d'un diplomate, que le recours à la filière "office des étrangers" n'était pas indispensable, en tout cas pour les enfants belges de droit (la procédure d'acquisition de nationalité pour l'épouse de David est différente et requiert bien l'avis de l'office).

Mais bon, tout ça n'est pas grave: imaginons qu'un citoyen belge doive attendre quatre mois (au mieux) pour obtenir le droit de voir ses enfants rejoindre le pays après leur naissance à l'étranger, il trouverait cela tout à fait normal, non?
J'ai entendu une petite voix dire que ce n'était pas pareil?
Ah, bon…



A suivre...