Lautresite, le jour, 23 septembre 03
       

Monsieur,
Me référant à votre mail de ce jour, je ne puis que vous confirmer la teneur de mon mail précédent. Le courrier diplomatique transmettant les demandes de visa en question n'est pas encore enregistré dans notre système informatique. A la réception de ces documents, et, en fonction des documents produits, nous examinerons les demandes aussi rapidement que le délai, indispensable à la vérification de ces documents, nous le permettra.
Meilleures salutations.

De fait, contact a été pris le 22 septembre avec l'ambassade de Belgique à Ouagadougou où un diplomate (très charmant) a confirmé que les trois dossiers avaient été expédiés le 18 août. Notre interlocuteur nous a confié que, les enfants de David étant belges de droit, cela ne lui paraissait pas absolument nécessaire de passer par la filière Office des étrangers, mais que le Consul en avait pris la décision… Il a ajouté que le Consul n'aurait vraisemblablement pas le temps de nous prendre au téléphone et nous a souhaité (très sincèrement d'ailleurs) bonne chance!

On peut retenir quelques petites choses:

Une demande de visa introduite le 17 juillet quitte l'ambassade où elle est introduite le 18 août : un mois. Le 22 septembre, l'office des étrangers signale que la demande n'est toujours pas "réceptionnée" dans la filière informatique : encore un mois. Donc, deux mois après l'introduction d'une demande de visa, elle n'existe toujours pas administrativement en Belgique.
Quand cette demande "arrive", il faut encore deux mois pour vérifier les documents.