Lautresite, le jour, 22 septembre 03



Sam:
Un aéroport, Jo?

Ben :
Mais non, pas Zaventem ! Tazn’tem dans le Rif, le « Texas » marocain.

Sam :
Mais quel bled !

Ben :
Oublié de Dieu, de l’univers…

Sam :
Et des Français...

Ben :
Exact ! Il faut savoir que le Maroc, depuis 1844, était sous occupation française. Cela signifiait qu’ils nous protégeaient en gérant nos biens et nos ressources. Et vous aurez compris que pour ne pas être oublié de Dieu, il fallait être l’esclave des français.

Sam :
Mais les Français eux-mêmes ne savaient pas que Tazn’tem existait quelque part dans la montagne et qu’il n’y pleuvait plus depuis des années. On naissait à Tazn’tem, on mourrait sans même avoir été répertorié quelque part, dans un registre officiel ou quoi que ce soit.

Ben :
Les gens n’avaient pas d’âge parce que leur naissance n’intéressait pas grand-monde.