Lautresite, le jour, 22 septembre 03



Scène 1

Lumière, la scène est vide. Deux comédiens entrent et saluent le public


Sam :
Qui commence ?

Ben :
A toi l’honneur.

Sam :
D’accord. (au public) Alors il faut savoir que Hamidou et moi, nous sommes deux artistes « d’origine obscure ». Et dans la communauté des bronzés, on nous fait souvent des reproches. On vous voit jamais dans le quartier. Vous ne vous impliquez pas assez dans la culture de votre communauté. Même au marché de Molenbeek, on ne vous voit jamais. On s’est dit, mais qu’est-ce qu’il y a dans ce putain de marché ? J’ai dit : Ben, allons au marché.

Ben :
Bon, on a mis les réveils tôt (dix heures-dix heures et demie) et puis on débarqué vers midi- midi et demi. Waah ya le marché ! (il se met à imiter les marchands)

Sam :
Et même s’il pleut souvent, le jeudi matin Le marché de Molenbeek, c’est une grande marmite bouillonnante dans laquelle tu te jettes ! Une espèce de cocotte minute sous pression, où tu retrouves toutes les épices du monde.