Lautresite, le jour, 19 septembre 03



Au début, c'est surtout les coups de pieds qui mon fait souffrir.
Pourquoi s'abaisser ? Il m'a fallu du temps pour comprendre. Y paraît que les coups de pieds au cul ça fait grandir.

Les coups, ça ne porte aucun jugement.
C'est plus fort que tout !

Je ne me suis jamais révolté ! Je suis plutôt introverti. J'ai du mal à le cacher. Les gens ne comprennent pas toujours pourquoi il existe des différences.

Les coups, ça fait mal. Il n'y a qu'un fakir qui peu dire le contraire. Moi, je ne suis pas fakir ! Je ne comprends pas bien ce qui m'arrive. Certaine personne imagine mal la douleur. Il n'y a pas d'image assez puissante pour d'écrire la douleur.

Les coups ont redoublé. C'est dans le bas ventre que ça fait le plus de mal. On s'en remet difficilement.

J'ai crié. Je n'ai pas pleuré. Pleurer est un signe de faiblesse.

J'ai dû mal à exprimer mes sentiments.