Lautresite, le jour, 18 septembre 03

   




Arrivé dans la ville natale de Vlad Tepes où domine une citadelle médiévale et ses venelles environnantes, je déambule, longeant les remparts pendant des heures…
Déjà quatre journées sur place et toujours pas le moindre cliché ! Je cherche en vain quelque chose qui accroche mon regard…
Et enfin je m'y suis mis. J'avais déjà senti un pas plus affirmé ce matin dans mes déambulations. Le vieux cimetière romantique qui surplombe les vieux quartiers semble m'avoir inspiré … j'y ai pris des photos de façon intempestive … sans doute aussi pour compenser mon manque de "productivité" des jours précédents. J'ai laissé porter mon inspiration par l'atmosphère et le calme immuable de l'endroit à fait le reste. J'ai cru croiser des ombres humaines, entendre des voix mais je n'ai vu personne ! J'étais bien seul.
Ce soir, je suis retourné à la Pizzeria et demain je prends le train pour Brasov.