Lautresite, le jour, 16 septembre 03



Le garçon à l’envers

L’infirmière était à l’envers. Son air renfrogné ne pouvait être qu’un large sourire à l’endroit. Allongé sur son lit, la tête en arrière, Côme scrutait le haut des murs en faisant gargouiller un peu de salive au fond de sa gorge.

– Sois gentil, finis ton assiette ! insista sans y croire mademoiselle Alice en quittant la chambre.

Il avait fait le test sur l’aimant de la porte de sa table de nuit : il n’y avait pas de fer dans les lentilles, elle avait dit ça pour qu’il en mange.
Les vingt-huit carreaux réguliers du plafond, recouverts chacun de quarante-deux trous inégaux, agaçaient le jeune garçon qui les connaissait tous par cœur. Ils avaient trop souvent piégé son ennui. Pourtant, à cet instant, il venait d’en découvrir un quarante-troisième jamais recensé.

Quand la petite tache sombre se mit à bouger, Côme réalisa qu’il s’agissait d’une mouche. “ Si seulement, comme elle, je pouvais marcher au plafond ! ”

Côme n’avait frotté aucune lampe magique, délivré aucun chauve bougon s’y ennuyant depuis des siècles. Pourtant, son vœu fut instantanément exaucé. À croire qu’à force de se languir dans cette chambre d’hôpital, il était devenu lui-même une sorte de génie, prisonnier de son propre corps.