Lautresite, le jour, 11 septembre 03
       
[


Ce matin, dans le courrier électronique, ce message : « La Ministre des affaires étrangères suédoise fait des courses et un quidam la transperce. Vous m'accorderez le bénéfice de la peur. Puis Olof Palme me remonte à la surface. Sur le trottoir devant un cinoche. Deux balles, si je m'souviens. De la neige. Mais aucun plan de sang sur la neige, hein! On était avant. Avant quoi ? Avant ce cliquet dépassé qui n'a pas de date précise. En tout cas pas Mai 68 qui commence à bien faire comme bouc émissaire. Les J.O. de Munich ? Les Malouines ? Pour moi, c'est les Malouines. Cette agression absolue au nom de notre seule cosmogonie ». Quelle est donc la place du cliquet dans notre marmite éternelle ? Qui donc, qu’on n’a pas vu, y a jeté quelque chose qu’on n’a pas reconnu au goûter ? Sur les images de la vidéo filmée par ses tortionnaires mêmes, on n’aperçoit que furtivement le visage de Sémira Adamu et puis on ne la voit plus, elle disparaît littéralement, on voit des corps d’hommes sur ce que l’on suppose être elle. On ne voit même pas le coussin. On voit les hommes rire et sourire et appuyer. On voit la mort qui vient, mais on ne voit pas la mort arrivée. J’avais déjà regardé des génocides à la télévision, je n’avais pas encore vu d’acte de torture. Snuff movie, disait-on hier. Suspension du prononcé, disent les juges, acquittements, peut-être. Il ne faudrait pas de caméras de surveillance dans les quartiers difficiles mais des écrans géants où diffuser ce film. On verrait bien alors si un petit doigt bougerait. Il s’agit ici de la force légale de l’État qui détient le monopole de la violence, comme si on ne savait pas qu’il y a longtemps qu’elle a été privatisée et qu’on peut rire même avant les cimetières. À ce moment précis, on n’a plus envie d’écrire. Mais on doit pourtant encore signaler le décès de Edward Teller, surnommé docteur Folamour, père-fondateur de la bombe H, thuriféraire de la guerre des étoiles — ce type s’est cru dans un film toute sa vie. Il était l’ennemi intime de Robert Oppenheimer, n’hésitant pas à le dézinguer chez Mac Carthy. Robert Oppenheimer avait pourtant intégré le physicien Edward Teller, juste exilé d’Allemagne, au projet de fabrication de la première bombe atomique. Le nom de ce projet ? Manhattan.






















]