Lautresite, le jour, 8 septembre 03

 



Depuis l’embranchement de Tennant Creek, tous les 100km il y a un parking flanqué d’une éolienne.
Les arbres rapetissent deviennent buissons et disparaissent.
Une mer d’herbe sèche et rousse ondule à perte de vue depuis des heures. Halluciné, hypnotisé et hagard, on croit discerner au milieu de la prairie une horde de bisons et ce n'est qu'un énorme taureau à demi submergé qui rumine et flotte hors du temps entouré de vaches brunes.
La route se perd rétrécie à une bande, les buissons repoussent, trouent la terre rouge. Le soleil descend, les kangourous sortent, la lumière rasante projette l’ombre d’une voiture sur le talus, des fantômes s’agitent à l’intérieur et font des signes