Lautresite, le jour, 2 septembre 03

L'intimité territoriale
par Jean-François Chevrier ( 2/5)

Dans le langage du développement et de l’aménagement urbains, un terrain vague est un vide “résiduel”, une “réserve foncière”, un site plus ou moins “constructible”, la situation du terrain, ses dimensions, sa morphologie définissent un potentiel “d’intervention”. Toute description photographique qui se conforme à cette interprétation fonctionnelle constitue un travail de “repérage” et participe des “études préliminaires” du site. De toute évidence, il s’agit ici d’autre chose.