Lautresite, le jour, 24 juillet 03



Loin de Sarajevo — mais l’Histoire nous apprend que Sarajevo n’est jamais loin —, Loos-en-Gohelle a le visage coron de toutes les villes minières du Nord, piqué d'une jolie place Mairie & Monument aux morts, et bordé de terrils. Les plus hauts d'Europe. Les mineurs en sont fiers. Sous occupation nazie, ils ont mené une grève générale qui a valu la prison à des centaines d'entre eux. Ils n'en parlent pas volontiers. Cinquante ans c'est peu pour cicatriser les grandes blessures. Cette année au printemps, c'est au pied d'un terril, qu'un laboureur a trouvé les restes d'un soldat de 14-18. Il avait sur lui son portefeuille, mais plus aucun papier n'y était lisible. Tout était noir et moisi. À côté de lui, ce stylo Waterman, noir et orange.

À suivre…