Lautresite, le jour, 24 juillet 03



Personne ne va à Pale.

Il y a quelques bus jaunes et bleus offerts par la Région bruxelloise, et des trams rouges semblables à ceux de Prague. À l'arrière s'accrochent des jeunes gens. Sur les côtés, une publicité Yves Rocher, réalisée avant-guerre pour promotionner une boutique du centre ville. Le réalisateur du spot télé, célèbre journaliste de la télévision réfugié en France, a été hébergé par Yves Rocher dans une luxueuse maison de campagne. Il est aujourd'hui bosno-breton et mêle quelques injures celtiques à ses commentaires érudits sur la cuisine turque de Sarajevo. Il ne lit jamais les menus des restaurants mais après de longs conciliabules avec les maîtres d'hôtels, savoure malicieusement des plats inconnus à la carte.

Tout le monde a en mémoire les images atroces des morts et des blessés déchiquetés par un obus de mortier sur le marché de Markale. Aujourd’hui Markale, plus petit qu'un marché de village, déborde de bananes, de noix, de mûres, de bettes et de paprika. De l'autre côté de la rue, dans le marché couvert, à côté des étals de bouchers, les femmes vendent des oeufs et de grands fromages blancs.

Le promeneur ne peut éviter les destructions. Il lui suffit de lever les yeux, elles surgissent dans leur brutalité retenue. Mais la vie des gens est toujours plus vivante que la blessure des pierres.