Lautresite, le jour, 17 juillet 03



Il est donc permis de penser que la façon dont l'Europe manie la question de la culture ouvre désormais la voie à une légitimation des luttes culturelles. Bien entendu, nous ne le ferons pas contre l'Europe. Nous agirons envers l'Europe comme l'Europe le fait à notre égard : pour son bien. Car nous aussi, finalement, nous possédons un petit bout du bien public. Longtemps, je souhaite rester européen. Texte pour Culture et Citoyenneté, Ministère de la Communauté française, 2002.
Verbatim, 10.
À tout prendre et à en laisser un peu, je préfère mes lâchetés à certain courage.



A suivre...