Lautresite, le jour, 27 juin 03


Martens VIII

9/05/88
29 /09/91

coalition
CVP/PSC -
SP/PS - VU

"La réalisation
de l'union européenne
offre sans
aucun doute
des perspectives favorables
sur le plan international"




En outre, le Gouvernement abordera d'autres problèmes de société. (...) La protection et l'information des consommateurs (...) une politique destinée à garantir des chances égales aux hommes et aux femmes (...) une politique familiale positive (...) la problématique délicate de la grossesse non désirée (...) la planification pluriannuelle de la politique de l'environnement (...) la promotion d'une cohabitation harmonieuse des immigrés et de la population belge (...) une meilleure transparence et une plus grande efficacité de gestion des administrations publiques (...) l'amélioration de la sécurité du citoyen par la prévention de la criminalité et du vandalisme, par la mise en fonctionnement des plans d'urgence en cas d'accidents nucléaires, maritimes, et industriels (...) Ce programme gouvernemental est particulièrement ambitieux. (...) l'enjeu principal des prochaines années : réussir à concilier les impératifs d'assainissement et de modernisation de notre économie avec l'exigence d'une plus grande justice sociale. (...) Déclaration inaugurale du huitième gouvernement Martens du 10 mai 1988 in les "Annales parlementaires".




Le huitième gouvernement Martens n'entre en fonction que cent quarante sept jours après la tenue des élections de décembre 1987. La nouvelle formation s'attaque au vaste chantier de la réforme de l'État. La marche vers le fédéralisme est relancée. Les compétences, les structures institutionnelles ainsi que le financement des Communautés et Régions sont redéfinis. Dans le cadre de cette vaste refonte institutionnelle, certains articles de la Constitution sont révisés et de nouvelles lois sont adoptées. La fin de la législature est marquée par le durcissement des positions des partis de la coalition et la recrudescence des revendications au Nord comme au Sud du pays.