Lautresite, le jour, 27 juin 03


Martens VIII

9/05/88
29 /09/91

coalition
CVP/PSC -
SP/PS - VU


"La dénatalité des deux dernières décennies modifiera profondément l'aspect de la société "




Mesdames, Messieurs, à la veille de la dernière décennie du vingtième siècle, les pays occidentaux sont confrontés à des évolutions et défis importants qui changeront fondamentalement l'aspect de notre société à long terme. Le gouvernement veut concevoir sa politique comme une réponse à ces évolutions et défis. (...) Le gouvernement procédera en outre aux adaptations nécessaires de nos institutions politiques et administratives. Il entreprendra à cette fin une nouvelle phase importante de la réforme de l'Etat. (...) La dénatalité des deux dernières décennies modifiera profondément l'aspect de la société des pays occidentaux, en particulier au début du siècle prochain. Le nombre de personnes âgées dans la population produira un glissement dans la demande de services publics et aussi dans les paramètres du régime de Sécurité sociale. La répartition relative des moyens publics entre les divers domaines de la politique sociale devra être adaptée à ces glissements sans mettre en cause la qualité de la politique en faveur des jeunes et des familles. (...) La réalisation de l'union européenne offre sans aucun doute des perspectives favorables sur le plan international (...) Le gouvernement se propose dès lors de renforcer les structures sociales et économiques de notre pays afin de pouvoir faire face à l'intensification de la concurrence qui ira de pair avec cette unification. (...) L'ampleur inacceptable du chômage et celle du déficit budgétaire constituent les problèmes socio-économiques les plus immédiats. (...) La lutte contre le chômage, la croissance de l'emploi et la diminution du déficit budgétaire constituent donc les priorités socio-économiques du Gouvernement. (...) Une politique budgétaire stricte sera poursuivie. (...) Le Gouvernement déposera (...) un projet contenant un plan pluriannuel de réforme fiscale approfondie. (...) L'aide à la recherche scientifique sera accentuée, compte tenu du retard accusé par notre pays en cette matière. Les investissements publics seront augmentés sélectivement par des formes alternatives de financement. (...) En matière de politique énergétique, une attention plus soutenue devra être portée aux effets de la consommation d'énergie sur l'environnement ; sur la base d'un nouveau plan d'équipement, qui donnera la priorité aux scénarios non-nucléaires (...).


Le gouvernement entend améliorer sensiblement les transports publics et les rendre plus attrayants ; les négociations sur la participation de la Belgique à un projet européen de train à grande vitesse seront poursuivies (...). Une politique active de lutte contre la pauvreté sera mise en œuvre de manière à rencontrer les besoins des plus démunis de notre société. (...) Les montants des pensions les plus modestes des travailleurs salariés, des pensions et indemnités d'invalidité des travailleurs indépendants seront relevés ; de même, les prestations seront adaptées pour certaines catégories d'isolés et de chômeurs âgés. (...) Les montants des minima de moyens d'existence et des minima garantis seront relevés de 2 % en termes réels en 1989 ; en cinq ans, le minimex des isolés avec enfants sera porté au niveau du taux ménage. (...) Le gouvernement estime opportun de franchir un nouveau pas sur la voie d'une structure d'Etat fédérale. Il procédera rapidement à un élargissement sensible des compétences des Communautés et des Régions, et à une adaptation du système de financement. (...) La compétence de la Cour d'arbitrage sera étendue (...). Le Gouvernement estime opportun d'élaborer, dans le cadre de la nouvelle phase de la réforme de l'Etat, un statut à part entière pour la Région de Bruxelles Capitale. L'accord du Gouvernement prévoit aussi un ensemble équilibré de dispositions spécifiques afin de garantir la coexistence pacifique des habitants de communes à statut linguistique spécial. (...) Au niveau international, le gouvernement veillera à ce que notre pays poursuive sa fonction créative spécifique en réagissant positivement aux possibilités d'améliorer le climat dans divers domaines : la poursuite de l'intégration européenne, la problématique du désarmement, le dialogue Nord-Sud et les relations avec les pays voisins. (...) Avec nos alliés, le gouvernement a la volonté de limiter l'armement au niveau le plus bas par une politique active de négociation. (...) Le gouvernement favorisera dans tous les domaines la coopération la plus large avec les pays du Tiers Monde. À la fin de cette législature, l'aide au développement s'élèvera à 0,7 % du PNB. (...)