Lautresite, le jour, 25 juin 03
 

 

 

Lautresuite 25.06.03 (7) Le projet de "centre de transit" pour candidats demandeurs d'asile porté par la Grande-Bretagne et soutenu par l'Autriche, les Pays-Bas et le Danemark a été abandonné. Ce programme qui envisageait la délocalisation des bureaux chargés de traiter la requête des demandeurs d'asile dans la région même de leur provenance a reçu une fin de non recevoir. Impopulaires, ces centres de tri ont même été qualifiés de "camps de concentration" par la délégation allemande. Le commissaire à la Justice et aux Affaires intérieures, Vittorino, a expliqué "qu'il reste beaucoup de réticences sur les centres de transit. Beaucoup de questions restent sans réponse. Celle de la répartition des candidats acceptés notamment entre les États membres. Celle du devenir des immigrés qui seront passés "à côté" des centres de transit pour rentrer sur le territoire de l'UE et relèveront pourtant de la Convention de Genève". En Belgique, si le Premier ministre, Guy Verhofstadt, avait donné son accord de principe, le Parti socialiste a pesé de tout son poids pour que le projet soit rejetéSelon le rapport 2003 d'Amnesty international sur la situation des droits de l'homme en Iran, au moins cent treize personnes auraient été exécutées cette année, certaines par lapidation publique. Quatre-vingt quatre autres auraient été publiquement flagellées. Amnesty rend également compte d'arrestations arbitraires, d'avocats et de défenseurs des droits de l'homme harcelés, de cas de tortures et de mauvais traitements. L'organisation dénonce enfin "des châtiments judiciaires cruels, inhumains et dégradants".

 

Lautresuite 25.06.03 (8) La grève de la faim menée depuis le six juin dernier par quatorze demandeurs d'asile iraniens et deux Belges s'est achevée samedi dernier. Suite à des négociations menées par le CGRA (Commissariat général aux réfugiés et apatrides), l'Office des étrangers et les associations de défense des étrangers, les grévistes ont obtenu un réexamen de leurs dossiers. Ceux-ci devraient être déclarés recevables par l'Office des étrangers ce qui permettra leur analyse par le CGRA. Les autorités se sont, en outre, engagées à tenir compte de la situation actuelle en Iran.

  Lautresuite 25.06.03 (9) Vendredi dernier, un chalutier transportant plus de deux cents cinquante candidats à l'asile en Europe a coulé au large de la ville tunisienne de Sfax. Selon les témoignages des quarante et un survivants, le bateau qui provenait de Libye devait rejoindre l'Italie. Vétuste, le chalutier aurait pris l'eau peu de temps après avoir pris la mer. La traversée revenait à deux mille dollars. Selon les habitants de Sfax, ce naufrage, "c'est de la routine". Les accidents d'embarcations transportant des candidats demandeurs d'asile vers Europe seraient en effet de plus en plus courants dans la région.