Lautresite, le jour, 25 juin 03


Martens VI

28/11/85 21/10/87,

coalition
CVP/PSC -
PVV/PRL




"La sauvegarde du système
de Sécurité sociale est
un objectif prioritaire. "


(...) Les pays d'Europe occidentale se voient confrontés à un double défi. D'une part, le bien-être de leurs populations a été sérieusement compromis par une longue crise économique (...), d'autre part, leur sécurité est menacée par une succession d'actes de violence contre lesquels ils se doivent de réagir efficacement. (...) Le gouvernement qui se présente devant vous entend répondre à ce double défi, calmement et résolument. Il entend continuer à donner la priorité à la politique de redressement social et économique, dont l'objectif essentiel est l'emploi. (...) La compétitivité des entreprises sera maintenue en toute circonstance. La lutte contre l'inflation sera poursuivie. (...) Notre économie doit continuer à s'adapter au développement révolutionnaire de la technologie ainsi qu'à la très vive concurrence internationale. (...) Il convient donc d'encourager les entreprises à s'orienter vers des activités nouvelles. (...) La politique industrielle et la reconversion dans les régions à chômage élevé seront poursuivies. (...) Le solde net à financer du Trésor qui a été ramené de 13% du PNB à moins de 11% en 1985, continuera d'être réduit pour atteindre 7% du PNB à la fin de cette législature. (...) La sauvegarde du système de Sécurité sociale est donc pour le Gouvernement un objectif prioritaire. Le système doit toutefois être réformé plus avant afin de mieux répondre aux besoins changeants et aux possibilités financières de l'économie et des finances publiques. (...) La politique de redressement reste axée sur la croissance de l'emploi et le recul du chômage en général et de celui des jeunes en particulier. (...) Le gouvernement agira aussi de façon plus intense pour améliorer la qualité de la vie. (...) Pour favoriser l'objectivité de l'information, le gouvernement garantira, dans le secteur de l'audiovisuel, un système de concurrence et créera, entre autres grâce à la publicité commerciale, des possibilités en faveur de l'initiative privée. (...) Le gouvernement protégera davantage la vie privée et la liberté des citoyens. Il poursuivra la modernisation de l'appareil judiciaire et veillera à ce que soit rendue une justice plus humaine et plus efficace. (...) La sécurité des citoyens est essentielle dans un État de droit. (...) La collaboration et la coordination des services de police, une meilleure répartition de leurs missions, la centralisation des poursuites et de l'enquête judiciaires en matières de grande criminalité et l'amélioration de la prévention, de la formation et de l'équipement recevront la priorité.
(...) Le gouvernement poursuivra une politique active d'amélioration qualitative de l'enseignement. (...) Le gouvernement entend donner une exécution intégrale et correcte aux lois de réformes institutionnelles. Il poursuivra ses efforts pour favoriser une collaboration fructueuse entre le pouvoir central, et les Communautés et Régions. (...) Un gouvernement stable et une politique efficace rehausseront l'image internationale de notre pays. La Belgique s'en trouvera plus crédible pour donner de nouvelles impulsions à l'unification européenne, à l'Alliance atlantique, à l'amélioration du climat des négociations entre l'Est et l'Ouest, à la défense des droits de l'homme dans le monde et à la solution des problèmes urgents d'un grand nombre de pays en voie de développement. (...) Il (le gouvernement) reste fidèle à ses engagements dans le cadre de l'OTAN et confirme la communication du gouvernement du 15 mars 1985 concernant le déploiement de missiles de croisière sur le territoire belge. (...) Le gouvernement poursuivra ses efforts en vue de promouvoir la coopération au développement et d'augmenter progressivement l'aide publique jusqu'à 0.7% du PNB. (...) Dans ses relations internationales, la Belgique continuera à défendre l'application des principes de la charte des Nations Unies (...) Le gouvernement veut qu'à la fin de cette législature notre pays puisse, dans la confiance retrouvée, entrer résolument dans la dernière décennie du vingtième siècle. Déclaration inaugurale du sixième gouvernement Martens du 29 novembre 1985 in les "Annales parlementaires".



Martens VI succède à Martens V. Les élections d'octobre 1985 voient la formation d'un gouvernement dont la composition ne varie guère du précédent. L'accent est mis, d'une part, sur un renforcement de la compétitivité des entreprises, sur l'équilibre de la balance des paiements ; d'autre part, sur l'assainissement des finances publiques et la promotion de l'emploi. Si la situation générale montre des signes d'amélioration, celle-ci reste toutefois contrastée. Le gouvernement Martens VI recourra, une fois encore, aux pouvoirs spéciaux.