Lautresite, le jour, 17 juin 03







Carnets


d'une


occupation




Nicole est enseignante retraitée, elle milite dans le comité qui, il y a quelques jours, a décidé de soutenir la grève de la faim que des demandeurs d'asile Iraniens déboutés ont entamée dans une église du centre-ville de Bruxelles. Tous les jours, nous suivrons Nicole Mazy, une personne ordinaire qui a décidé de se mêler, comme d'autres le font à Calais par exemple, de "ce qui ne la regarde pas". Parole donc au comité.

Avec un premier chapitre que Nicole a choisi d'intituler "L'espérance comme seule nourriture".
 



 





Episode 1

Quatorze Iraniens et deux Belges mènent une grève de la faim à l'église des Minimes depuis le 6 juin 2003 pour faire respecter leur droit à l'asile.
C'est leur foi en la Belgique comme terre des Droits de l'Homme qu'ils crient maintenant au travers de leur intégrité physique menacée. Oui, ils sont éblouis par ce que nous considérons comme normal : pouvoir dire ce que nous pensons réellement, penser comme il leur semble sincère de penser. C'est pour cela qu'ils sont venus, fuyant les brimades et les persécutions du régime dictatorial de la République islamiste d'Iran. L'un a voulu rendre compte, au travers de son journal, des errements du pouvoir religieux tout puissant ; un autre a diffusé des informations opposées au régime sur cassettes ; un autre rendait les ouvriers des usines conscients de leur pouvoir de saboter leur outil de travail pour aboutir à une grève générale ; d'autres ont été pris avec des livres interdits ; plusieurs universitaires ont milité dans des mouvements estudiantins. Deux femmes sont venues pour échapper à l'autorité brutale de leurs maris. En Iran, la femme est niée dans ses droits les plus élémentaires d'être humain. Elle ne sait pas qu'elle a le droit de dire non. Même rouler à vélo en rue, elle ne le peut.