Lautresite, le jour, 3 juin 03


Edmond Leburton II

23/10/73 25/04/74, coalition socialiste, libérale et chrétienne



“Ce budget
se caractérise par l'équilibre entre
les dépenses et
les recettes
à l'ordinaire”




(...) Le gouvernement s'est mis d'accord pour assurer la mise en exécution rapide de la régionalisation dans une première phase et avant la fin de la présente législature. Celle-ci tiendra compte d'un meilleur fonctionnement et d'une rationalisation des institutions existantes... (...) En ce qui concerne la réforme des forces armées, après la large concertation préalable des Commissions de la Défense nationale, des Affaires étrangères et de l'Intérieur, concertation entamée jeudi dernier 18 octobre, le gouvernement déposera un projet de loi portant réforme des forces armées, adoptée en Conseil des Ministres le 10 septembre.
(...) Elle (la réforme) a pour caractéristique majeure de permettre un allégement plus important des charges militaires imposées à la jeunesse, tout en améliorant l'efficacité opérationnelle des unités de combat dans le cadre de nos obligations OTAN. (...) Les objectifs de politique énergétique qui ont fait l'objet d'une définition extrêmement précise, seront poursuivis avec toute la souplesse que peut requérir l'évolution du marché énergétique, sensible entre tous. (...) Dans le secteur de l'énergie, où le pétrole intervient pour plus de la moitié de notre approvisionnement, le gouvernement poursuivra une politique de diversification et de sécurité d'approvisionnement accrue.
(...) La Belgique a mené une politique pragmatique et qui a donné des résultats car la hausse des prix est chez nous la plus modérée de la plupart des pays industrialisés les plus importants. Les options arrêtées lors de l'élaboration des budgets de 1974 se sont inspirées du même souci. Ce budget se caractérise par l'équilibre entre les dépenses et les recettes à l'ordinaire. (...) La situation du franc belge est particulièrement saine, ce qui démontre en plus que le gouvernement s'est montré soucieux de la stabilité de notre monnaie. Le gouvernement entend poursuivre dans cette voie. Déclaration inaugurale du second gouvernement Leburton du 23 octobre 1973 in les "Annales parlementaires".

L'objectif des gouvernements de coalition tripartite de Leburton était de finaliser la réforme de la Constitution. Ils ne résisteront pas à la grève des dockers, aux manifestations lycéennes contre la réforme de l'armée, aux affaires liées à la question de l'avortement, à la réforme du Pacte culturel et vivront les débuts de la crise du pétrole. Mais leur point noir principal reste l'affaire du scandale de la filiale wallonne de la raffinerie pétrolière iranienne Ibramco.

A suivre