Lautresite, le jour, 27 mai 03
 

Ce que nous appelons lautresuite,
c'est ce que l'actualité
produit chaque jour de faits et d'événements
en lien avec l'exploration du mot "préfabriqué"
que nous menons depuis novembre 2001.

   

Lautresuite 27.05.03 (1) Le procès de huit Chinois accusés de trafic d'êtres humains a débuté vendredi dernier à Rotterdam. Ils sont soupçonnés d'avoir organisé un réseau permettant à des illégaux de passer vers la Grande-Bretagne. Certains prévenus avaient été interpellés suite au décès, en juin 2000, de cinquante-huit personnes d'origine chinoise retrouvées asphyxiées dans un camion à Douvres (Grande-Bretagne).



Lautresuite 27.05.03 (2) Un camp de Roms situé au Bourget (Seine-Saint-Denis) a été démantelé, jeudi dernier, dans le cadre de la loi sur la sécurité intérieure qui réprime les "campements sauvages". Vingt-quatre Roms et un certain nombre de Tsiganes, pour la plupart d'origine roumaine, ont été arrêtés.



Lautresuite 27.05.03 (3) Dragan Obrenovic, officier serbe de Bosnie, a été reconnu coupable de crime contre l'humanité par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Le procureur a requis de quinze à vingt ans de prison. Dragan Obrenovic avait avoué avoir pris part au massacre de plusieurs milliers de musulmans à Srebrenica (Bosnie Herzégovine).


  Lautresuite 27.05.03 (4) Un charter affrété par les autorités françaises et britanniques a expulsé, lundi dix-neuf mai dernier, trente-cinq demandeurs d'asile afghans. Après avoir décollé de Lille, l'avion a fait escale à Londres où il a embarqué d'autres illégaux. Pour les associations C'Sur et Cimade, venant en aide aux réfugiés, le charter aurait ramené à Kaboul un mineur d'âge ainsi qu'un homme condamné à mort dans son pays. Une cinquantaine de personnes se seraient rassemblées, lundi soir à l'aéroport de Lille, pour exprimer leur solidarité avec les expulsés. Amnesty International a dénoncé ces retours forcés vers un pays où, selon elle, l'insécurité règne sur une grande partie du territoire.

Lautresuite 27.05.03 (5) La police de la région de Nîmes (Gard) aurait mis au jour un réseau de trafic d'êtres humains destiné à pourvoir les exploitations maraîchères de Camargue en main d'œuvre. Vingt-cinq travailleurs clandestins vietnamiens et laotiens ont été interpellés. Après avoir payé leur ticket d'entrée en France entre cinq mille cinq cents et sept mille euros, ils travaillaient du lever au coucher du soleil pour des salaires de misère. Ils logeaient à la belle étoile ou dans de simples hangars sans aucune commodité. Ces illégaux devraient être renvoyés vers leur pays dans les prochains jours. Quant aux exploitants, ils ont été placés en garde-à-vue et devraient être poursuivis pour "travail dissimulé" et "emploi d'étrangers sans titre de travail".

  Lautresuite 27.05.03 (6) Suite à un contrôle d'identité effectué dans le quartier de la place de la Reine à Schaarbeek, la police de la zone Nord de Bruxelles a de nouveau arrêté dix-huit personnes en situation irrégulière. Ce carrefour est réputé être un lieu de rendez-vous des ouvriers bulgares travaillant au noir. Ces personnes ont été conduites à l'aéroport de Bruxelles-National pour être rapatriées vers leur pays d'origine.

Lautresuite 27.05.03 (7)
Un fonctionnaire européen, nommé Aloysius, attaché à la Direction générale de la Justice et de l'Intérieur de l'Union européenne, a été interpellé, jeudi quinze mai, pour infraction à l'article 77bis de la loi sur les étrangers. Propriétaire de cinq immeubles situés sur les communes de Bruxelles, Koekelberg, Saint-Josse et Schaerbeek, il louait des appartements insalubres à des illégaux, essentiellement des Roumains. Au cours des perquisitions, cinquante-huit personnes auraient été arrêtées. Cette opération, menée par les inspecteurs de Bruxelles-Ixelles, visait à éradiquer la mendicité des Tziganes provenant de Roumanie, et notamment les handicapés contraints à la mendicité.