Lautresite, le jour, 26 mai 03


Les Etats-Unis d'Amérique et l'Union des Républiques socialistes soviétiques, ci-après dénommées les Parties.
Partant du principe qu'une guerre nucléaire aurait des conséquences dévastatrices pour toute l'humanité. Considérant que des mesures propres à limiter les systèmes antimissiles balistiques contribueraient notablement à freiner la course aux armes stratégiques offensives et réduiraient le risque de déclenchement d'une guerre comportant l'emploi d'armes nucléaires. Partant du principe que la limitation des systèmes antimissiles balistiques ainsi que certaines mesures convenues concernant la limitation des armes stratégiques offensives, contribueraient à créer des conditions plus propices pour de nouvelles négociations sur la limitation des armes stratégiques. Ayant présentes à l'esprit les obligations qui leur incombent en vertu de l'article Vl du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. Proclamant leur intention de réaliser à une date aussi rapprochée que possible la cessation de la course aux armements nucléaires et de prendre des mesures efficaces tendant à la réduction des armements stratégiques, au désarmement nucléaire et au désarmement général et complet. Désireux de contribuer au relâchement de la tension internationale et au renforcement de la confiance entre les Etats,
Sont convenus de ce qui suit :
Article I
1. Chaque Partie s'engage à limiter les systèmes antimissiles balistiques (AMB) et à adopter d'autres mesures conformément aux dispositions du présent Traité.
2. Chaque Partie s'engage à ne pas mettre en plan de système AMB pour la défense du territoire de son pays et à ne pas fournir la base d'une telle défense. (...)
Pour les Etats-Unis d'Amérique, le Président des Etats Unis d'Amérique : Richard NIXON
Pour l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques : le Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique : Leonid llitch BREJNEV.















Extrait du Traité ABM ou Traité de Moscou. Information trouvée sur : obsarm.org/obsnuc/traites-et-conventions/francais/abm.htm. Le 26 mai 1972, les États-Unis et l'Union Soviétique signaient un accord de limitation des systèmes de missiles antimissiles, dit Traité ABM. Un système AMB est un système destiné à combattre des missiles balistiques stratégiques ou des éléments desdits missiles sur leur trajectoire de vol. Le 13 décembre 2001, Georges W. Bush annonçait le retrait unilatéral des États-Unis de cet engagement. Le 17 décembre 2002, le Président des États-Unis annonçait, par simple communiqué, le déploiement d'un système de défense antimissile pour, dit-il, protéger les citoyens "des maux catastrophiques qui pourraient être provoqués par des États hostiles ou des groupes terroristes dotés d'armes de destruction massive". Lorsque le Traité ABM fut signé en 1972, seuls neuf pays possédaient des missiles balistiques. À l'heure actuelle, ils seraient plus de trente à disposer d'une telle capacité.